Étude : Près de la moitié des Japonais n’a jamais eu d’expérience sexuelle à 30 ans

Selon les résultats d’une étude de l’Institut national de recherche sur la population et la sécurité sociale, conduite sur plus de 5000 répondants, près de la moitié des Japonais et Japonaises atteindrait l’âge de 30 ans sans jamais avoir connu la moindre expérience sexuelle. Des résultats perturbants dans un pays menant depuis des décennies un combat, qui semble perdu d’avance, contre le déclin démographique.

(Photo Flickr/ jamesjustin)
(Photo Flickr/ jamesjustin)

Nous vous en parlions encore en avril dernier, la population de l’archipel nippon devrait chuter de 40 millions d’ici 2065. En 2016, pour la première fois depuis depuis 1899, le nombre des naissances est même passé sous la barre du million. C’est là tout le paradoxe d’une société japonaise à l’imaginaire érotique très développé, mais qui semble incapable de remédier aux maux de la chambre à coucher.

Les résultats d’une étude de l’Institut national de recherche sur la population et la sécurité sociale, qui met en exergue l’absence de vie sexuelle chez de nombreux Japonais, repérés par le quotidien britannique The Independent, ont peu de chance d’aider le gouvernement de Shinzo Abe à atteindre son objectif déclaré de maintenir la population du pays au-dessus de la barre des 100 millions jusqu’en 2060. En effet, selon cette dernière, au Japon près d’une personne sur deux atteindrait l’âge de 30 ans sans n’avoir jamais connu d’expérience sexuelle.

Dans cette étude, on apprend ainsi que 42% des 2706 hommes de 18 à 34 ans interrogés et 44,2% des 2570 jeunes femmes se disent vierges. Certains Japonais déclareraient même « trouver les femmes effrayantes », selon les dires du quotidien britannique. Megumi Igarashi, une artiste plasticienne japonaise dont le travail vise, selon ses propres mots, « à casser le tabou de la représentation du sexe féminin », a expliqué dans les pages de The Independent considérer qu’il ne viendrait pas à l’idée de beaucoup de jeunes Japonais de proposer à une fille de sortir avec eux et préférer « regarder du porno sur Internet et satisfaire leur appétit sexuel de cette manière ».

Le phénomène inquiétant de dépopulation, qui a débuté en 2008, alors que le pays atteignait son pic de population avec 128,08 millions de Japonais, semble donc loin d’être réglé.

Recommandé pour vous

0 commentaires

Connexion

S'inscrire

Réinitialiser mot de passe

Testez 8e étage gratuitement pendant 1 mois !

Des grands reportages exclusifs en toute indépendance 🌍
ESSAI GRATUIT