La Corée du Sud met sur pied une unité d’élite pour tuer Kim Jong-un

La nouvelle unité d’élite 특수임무여단 (brigade militaire spéciale, en français) de l’armée sud-coréenne, surnommée « spartan 3000 » par les médias, aura une mission bien spécifique : éliminer les leaders du régime nord-coréen et tout particulièrement le président Kim Jong-un. L’annonce de sa mise sur pied par le gouvernement sud-coréen fait suite à un sixième essai nucléaire réalisé un peu plus tôt ce mois-ci par la Corée du Nord, qui l’a qualifié de « réussite totale ».

(Photo Flickr/ Morning Calm Weekly Newspaper Installation Management Command, U.S. Army)
(Photo Flickr/ Morning Calm Weekly Newspaper Installation Management Command, U.S. Army)

Au début du mois la Corée du Nord testait sa sixième bombe nucléaire, la plus puissance en date. En réaction, l’armée sud-coréenne a annoncé la création d’une nouvelle unité d’élite, déjà surnommée par les médias « Spartan 3000 ». Sa mission ? Mener à bien des raids de nuit en Corée du Nord, ainsi que le révèle le New York Times dans un récent article.

Le quotidien américain nous apprend également que l’objectif premier de cette unité sera d’éliminer les meneurs du régime, Kim Jong-un en tête. Vox précise que cette unité pourrait être amenée à conduire une attaque préventive, avant le déclenchement d’une guerre avec la Corée du Nord, ou être mise à contribution lors d’une hypothétique guerre. Il n’a pas été précisé si elle recevra un quelconque encadrement de l’armée américaine — de laquelle la Corée du Sud continue fortement de dépendre pour sa défense.

Le ministre de la Défense sud-coréen, Song Young-moo, a dévoilé les intentions du gouvernement le 4 septembre dernier, un jour après le test nucléaire nord-coréen évoqué plus tôt dans cet article. Il avait alors expliqué que son ministère souhaite que cette unité, déjà évoquée par la précédente présidente sud-coréenne, Park Geun-hye, soit opérationnelle d’ici la fin de l’année — c’est-à-dire plus d’un an plus tôt qu’initialement prévu. Comme le rappelle Vox, l’unité est un des éléments clés d’un plan de longue date visant à affronter, si nécessaire, le voisin nord-coréen, du nom de « Représailles et punition massive ».

Troy Stangarone, un analyste de l’Institut coréen d’études économiques, a expliqué à Vox qu’il s’agit probablement ici essentiellement d’une « réponse à la pression intérieure qui pèse sur l’administration du président Moon de réintroduire des armes nucléaires tactiques américaines » sur le territoire, plutôt que d’une véritable « escalade avec la Corée du Nord ». Rappelons que le président sud-coréen s’est à plusieurs reprises opposé à l’idée d’une telle réintroduction.

À en croire l’analyste, l’administration sud-coréenne souhaiterait par cette annonce essentiellement apaiser l’opinion publique, tout en tablant sur un effet de dissuasion vis-à-vis des Coréens du nord. En effet, à en croire Shin Won-sik, un général coréen ayant pris sa retraite en 2015, interrogé par le Times : « mis à part la possession de nos propres bombes nucléaires, la meilleure dissuasion à la disposition de la Corée du Sud est de faire craindre Kim Jong-un pour sa vie ».

Recommandé pour vous

3 commentaires

  1. Raphaël Fery 1 mois ago

    C’est indiqué dans l’article : c’est avant tout une histoire de politique intérieure.
    Parce que même sans Spartan 3000, la Corée du Sud ou les US, le charmant Kim sait qu’il ne doit pas se balader sans protection.

    Répondre Like Dislike
  2. Pat 1 mois ago

    Ridicule.. Qu’on on veut faire quelque chose, on le fait, on ne prévient pas son ennemi.

    Répondre Like Dislike
  3. Snowbody 1 mois ago

    Si la Corée su Sud met effectivement en place une unité d’élite pour assassiner kim jong un alors vous ne trouvez pas qu’il n’est pas très malin d’en parler aux média qui ne s’empecheront pas de faire couler l’encre pour faire la une ? Pour ma part je reste septique face à cette news.

    Répondre Like Dislike

Connexion

S'inscrire

Réinitialiser mot de passe

Testez 8e étage gratuitement pendant 1 mois !

Des grands reportages exclusifs en toute indépendance 🌍
ESSAI GRATUIT