Pékin : Des ascenseurs payants dans plusieurs immeubles

Pékin, la capitale chinoise, expérimente dans certains immeubles anciens un nouveau système. Il propose aux résidents de s’acquitter d’une très petite somme chaque fois qu’ils prennent l’ascenseur, ce dernier étant installé et entretenu gratuitement.

photo
(Photo  BTV)

Seriez-vous prêt à payer 2 centimes d’euros chaque fois que vous prenez l’ascenseur, installé et entretenu gratuitement dans votre immeuble ? La ville de Pékin teste actuellement ce système original et controversé dans onze immeubles résidentiels de Daxing, quartier du sud de la ville, comme le rapporte un récent article du South China Morning Post (SCMP).

Selon les informations du Beijing Daily, les ascenseurs s’inspirent du modèle « de passagers bipant une carte d’abonnement dans un bus ». Pour pouvoir prendre l’ascenseur, les résidents devront donc présenter une carte dédiée, qu’il faudra préalablement charger, et qui sera débitée à chaque trajet en ascenseur.

La société de construction Fangrong Shengtai, qui a installé les ascenseurs, met en avant la gratuité d’une installation en temps normal très coûteuse. La somme demandée, que l’entreprise juge très raisonnable, couvre également l’intégralité des futurs frais d’entretien et de maintenance de l’ascenseur. Le Beijing News, un quotidien local, a néanmoins calculé que chaque foyer de ces immeubles utilisant l’ascenseur quotidiennement pourrait devoir y consacrer un budget mensuel moyen de 100 yuans, soit un peu moins de 13 euros.

Comme le rappelle la Beijing Television (BTV), cette idée qui peut sembler improbable en Europe n’est pas dénuée de sens en Chine. En effet, les immeubles résidentiels bâtis avant 2006 dans le pays étaient loin d’être systématiquement équipés d’ascenseurs. Ce manque de confort généralement accepté lors de la dernière décennie l’est de moins en moins douze ans plus tard dans un pays où l’ensemble de la société a beaucoup évolué.

Si l’idée venait à prendre auprès du public pékinois, le marché potentiel serait important. Dans le seul quartier de Daxing, on dénombre 2264 immeubles de plusieurs étages équipés seulement d’escaliers.

Du côté des habitants de Pékin, les réactions sont mitigées même si elles demeurent dans l’ensemble positives, explique la BBC. Certains résidents, comme Yang Guixiang, 60 ans, se réjouissent déjà à l’idée de ne plus devoir emprunter les escaliers avec de lourds sacs de courses. Sur la plateforme de microblogging Sina Weibo, des utilisateurs, optimistes, disent même espérer que ces ascenseurs encourageront les résidents à se montrer plus respectueux de l’environnement, car prendre l’ascenseur ensemble permettrait de diminuer les coûts. « Deux maos (NDLR, centimes chinois), ce n’est pas grand-chose, mais je suis certaine que je finirai par prendre les escaliers », conclut tout de même une autre utilisatrice.

Recommandé pour vous

0 commentaires