Frappés au portefeuille | Piet brosse l’info #159

Le Président tanzanien Magufuli, en fonction depuis 2015, n’est pas vraiment le meilleur ami de la liberté d’expression.

Depuis son accession au pouvoir, les exemples de censure et de pression sur la presse ainsi que sur les militants pour les Droits de l’Homme se sont multipliés.

Dans une nouvelle loi, la Tanzanie prévoit 750 euros de frais divers pour l’ouverture d’un blog, une somme exorbitante qui représente plusieurs mois de travail pour un blogueur tanzanien. Les blogs sont également soumis à une licence, révocable à tout moment, si le blog propose des “contenus indécents, obscènes, appelant à la haine, extrêmement violents”, ou “incitant au crime ou menant au désordre public”.

Dessin par Piet ( Piet/8e étage)
Dessin par Piet ( Piet/8e étage)

Recommandé pour vous

0 commentaires

Connexion

Réinitialiser mot de passe

Recevez 8e étage dans votre boîte mail !

L'information que vous n'avez pas lue dans les autres médias ! 📬
S'INSCRIRE