cocaïne

De retour dans son usine, Alfredo vérifie la qualité du coton récolté. Juanjuin octobre 2016. (photo Adeline Haverland/8e étage)

Au Pérou, plus de 200 000 agriculteurs récoltent de la coca pour le compte des narcotrafiquants. Un agronome, Alfredo Grimaldi, tente de les convaincre de s'affranchir du trafic en troquant la feuille de coca contre la boule de coton bio.
(Photo Flickr/ Coast Guard News)

Effet secondaire positif de la légalisation du cannabis, les bénéfices tirés par les cartels mexicains de sa vente aux États-Unis sont en chute libre.