documentaire

(Photo Flickr/ UN Women)

Nawaz Sharif, le premier ministre du Pakistan, a décidé de s'engager en faveur  de punitions très sévères à l'encontre des auteurs de crimes d'honneur.