Entrepreneuriat

Yoshinobu Fujioka tient depuis 18 ans le premier bar à moines de Tokyo. 
(photo Margot Garnier/8e étage)

Pour sauver leurs temples, menacés par le manque de donations et l’évolution de la société japonaise, des moines bouddhistes ont lancé leur propre entreprise. Rencontre avec ces hommes de foi devenus rentables. Mais à quel prix ?