exécutions

Le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud aux côtés du président sud-africain Jacob Zuma.

Un bien triste bilan. Pour la deuxième année consécutive, l'Arabie Saoudite aura ordonné l'exécution de plus de 150 personnes.