féminicide

(Photo Flickr/ Denis Bocquet)

Au Mexique, la Chambre des Députés a voté une réforme qui pourrait faire du féminicide un crime grave entraînant la mise en détention préventive du suspect.
Lors de manifestations en mai dernier à Buenos Aires, une jeune femme brandit une pancarte avec l'inscription : "Je ne suis pas la femme de ta vie, je suis la femme de ma vie".
(Photo Flickr/ Sofía)

En Argentine, en 2015 un féminicide était commis toutes les 30,6 heures. Une hausse de 3,24% par rapport à 2014.