gaokao

(photo flickr/Olen Sanders)

Cette année, Pékin a décidé de durement sévir contre ceux qui seraient pris à tricher au concours national d'entrée d'éducation supérieur (gaokao).