Grand Budapest Hotel

(photo Twentieth Century Fox France)

Les propos racistes tenus à l'encontre de réfugiés par le propriétaire du mythique centre commercial abandonné qui a servi de décor au film de Wes Anderson ont scandalisé l'Allemagne.