maison close

(Photo Flickr/ vittorio sciosia)

En ouvrant une maison close, autogérée par les prostituées, Amsterdam dit vouloir améliorer leurs conditions de travail et lutter contre le crime organisé.