police des transports

Une voiture de police à Tachkent.
(Photo Flickr/ Aleksandr Zykov)

Une nouvelle réforme devrait empêcher la police des transports ouzbèke de continuer à piéger les usagers de la route comme elle le faisait jusqu'alors.