Reportage

Ce pêcheur attend d'avoir une touche. Mais être loin des berges du lac et isolé des autres pêcheurs n'est pas la meilleure façon d'attraper du poisson.
(photo Pierre Berthuel/8e étage)

Inutile de se rendre au Québec pour pratiquer la pêche blanche. Le lac de Guery, qui culmine à 1250 m d’altitude au cœur du Massif central, se transforme chaque année en banquise et devient le lieu de rendez-vous des amateurs ...
Tourists in front of one of the most famous sculptures of the Icelandic capital: Sólfar, "the Voyageur of the Sun", work of Jón Gunnar Árnason. Since the eruption of the volcano Eyjafjallajökull in 2010, the tourist industry has broken records. According to the Icelandic Tourist Board, the country of the Vikings registered a 39% increase in the number of visitors in 2016, which could reach up to 7 times its number of inhabitants by 2017. Reykjavik, Iceland, March 9, 2017.
Touristes devant l'une des sculptures les plus célèbres de la capitale islandaise : Sólfar, "le Voyageur du Soleil", œuvre de Jón Gunnar Árnason. Depuis l’éruption du volcan Eyjafjallajökull en 2010, l’industrie touristique a battu des records. Selon l’office islandais du tourisme, le pays des vikings a enregistré sur 2016 une hausse de 39% du nombre de visiteurs, qui pourrait atteindre jusqu'à 7 fois son nombre d'habitants pour 2017. Reykjavik, Islande, 9 mars 2017.

Dernière destination à la mode pour les voyageurs en quête de paysages spectaculaires, la petite île de l'Atlantique Nord de 335.000 habitants a accueilli plus de deux millions de visiteurs rien qu'en 2017. Le tourisme serait désormais la première source ...
(photo Rémi Yang/8e étage)

Confrontés à l’un des systèmes scolaires les plus élitistes au monde, les étudiants chinois sont mis à rude épreuve. Pour ceux qui ne rentrent pas dans le moule, les portes de l’éducation se referment dès le collège. Victimes de l’hyper ...
Matt Combs prélève de l'ADN sur les rats. (photo Chloé Cohen/8e étage)

À New York, la prolifération des rats menace la santé publique. En cause : les poubelles qui jonchent le sol, les nombreux espaces verts et les souterrains de la ville. Des habitants ont ainsi décidé de prendre le problème à ...
1479537836_0p

Plus de 150 000 personnes ont été tuées durant la terrible guerre civile du Liban entre 1975 et 1990. Aussi, 17 000 ont disparu. L'État libanais refuse toujours de reconnaître ces dernières.
(photo Thierry Clech)

Baudouin Nach, Victor Cavasino et Thierry Clech reviennent sur la manière dont la photographie peut raconter l'information autrement.

Connexion

S'inscrire

Réinitialiser mot de passe

Recevez 8e étage dans votre boîte mail !

L'information que vous n'avez pas lue dans les autres médias ! 📬
S'INSCRIRE