Syrie

Piet

Tous les lundis, Piet brosse de manière décalée et colorée une info passée inaperçue. Cette semaine, il est question de Daesh, d'Europe et d'Angela Skywalker.
(photo flickr/UNHCR)

Une récente étude d'une équipe de chercheurs de l'UCL (Belgique) révèle qu'en 2016 un quart des victimes civiles de la guerre en Syrie étaient des enfants.
cartejdc

Cette semaine dans "Jeu de cartes", nous vous proposons un tour du globe des villes les plus "fragiles", selon le chercheur en sécurité Robert Muggah.
 Dessin par Piet ( Piet/8e étage)

Tous les lundis, Piet brosse d'une manière décalée et colorée une info passée inaperçue. Cette semaine, il est question d'Europe et d'indépendance des médias.
(Photo Flickr/ Chaoyue 超越 PAN 潘)

Cinq ans après le début du conflit, un rapport de l'ONU révèle que plus de 80% de la population du pays vivrait actuellement sous le seuil de pauvreté.
Le dinar islamique, monnaie lancée en novembre 2014 par l'OEI, pourrait bien être en train de vivre ses derniers jours. 
(Capture d'écran  Twitter)

Selon les informations des journalistes citoyens de « Raqqa is Being Slaughtered Silently », l'OEI demanderait désormais le paiement des amendes en dollars.
Hussem, 14 ans, pose dans le hall principal de l'école abandonnée. (photo Baudouin Nach/8e étage)

Baudouin Nach, photographe pour l'ONU, est parti à la rencontre des « gamins perdus de Tripoli », des jeunes dont la société libanaise se soucie peu et que les milices sunnites et alaouites tentent de séduire.
(Photo Flickr/ DFID)

Dans le cadre du projet eduapp4syria, la Norvège a lancé un appel d'offres pour développer une application à destination des enfants syriens déscolarisés.
Mosquée des Omeyyades, Damas. (Photo Victor Cavasino/8e étage)

Le photographe Victor Cavasino nous raconte son temps passé en Syrie, juste avant la guerre civile qui frappe le pays depuis mars 2011, et nous dévoile des photos qui contrastent avec l'imagerie actuelle.
(Capture d'écran   Vesti.ru)

Le Kremlin cherche à convaincre les Russes du bien-fondé de son intervention en Syrie. Pour ce faire, tous les moyens sont bons, même utiliser la météo.