VKontakte

(Photo Flickr/ Martinsson Serg)

La "publicité politique" s'invite désormais sur VKontakte, le premier réseau social russe. Problème : elle ne demeure accessible qu'aux candidats officiels.
à Berlin en 2013 (flickr/techcrunch)

Après des années de lutte, le fondateur du premier réseau social russe a craqué et cédé 48% de ses parts à un proche de Vladimir Poutine.