Chauffer sa maison au fumier de cheval, la dernière idée du gouvernement finlandais

 La nouvelle coalition au pouvoir en Finlande souhaite que le pays s’affranchisse coûte que coûte de sa dépendance aux énergies fossiles. L’une des alternatives envisagées : encourager les Finlandais à se chauffer grâce au fumier de cheval.

(Photo Flickr/ OakleyOriginals)
(Photo Flickr/ OakleyOriginals)

L’énergie contenue dans les excréments produits en une année par seulement trois chevaux pourrait suffire à chauffer une maison familiale sur cette même période. Cette démonstration provient tout droit du manifeste de la nouvelle coalition au pouvoir en Finlande. Et c’est le plus sérieusement du monde que le nouveau gouvernement considère actuellement l’usage à grande échelle du fumier de cheval comme une source potentielle d’énergie renouvelable, comme le rapporte un article paru sur le site Internet de la radio-télévision publique nationale finlandaise.

La coalition au pouvoir en Finlande se compose du parti du Centre, du parti de la nouvelle coalition Kokoomus (conservateur) et des Eurosceptiques du parti des Finnois. Ce gouvernement, largement de droite, a basé son programme sur une politique d’austérité. Objectif : réduire les dépenses publiques de près de six milliards d’euros d’ici à 2021 — soit 2,3 % du PIB. Le nouveau gouvernement souhaite également que le pays parvienne à s’affranchir totalement de sa dépendance au charbon et à diminuer de moitié ses importations de pétrole. Afin de combler le manque qui devrait en résulter, une attention toute particulière est portée aux nouvelles formes d’énergie renouvelable.

Et même si l’idée peut faire sourire, le fumier pourrait s’avérer très efficace. L’un des principaux producteurs nordiques d’énergie, Fortum, serait d’ores et déjà en train de tester un biocarburant composé d’un mélange d’excréments et de résidus de bois.

Selon un article de la BBC, Fortum considère que les excréments produits par les 77 000 chevaux du pays pourraient représenter une source d’énergie suffisante pour chauffer chaque année plus de 20 000 habitations.

Comme le précise la radio-télévision publique nationale de Finlande Yle, l’utilisation de ce biocarburant permettrait par la même occasion de débarrasser les écuries des excréments qui s’y entassent, un problème auquel sont confrontés beaucoup d’éleveurs. D’autant qu’en Finlande, il est interdit d’utiliser le fumier comme engrais à proximité des voies fluviales et que, d’ici 2016, il deviendra également illégal de s’en débarrasser dans les dépotoirs.

Pour l’heure, les résultats des tests préliminaires effectués par Fortum dans quatre étables situées à proximité de la ville de Järvenpää seraient très encourageants. Tant et si bien que l’entreprise commence déjà à envisager d’exporter le concept dans des pays voisins densément peuplés en chevaux, comme la Pologne ou la Suède.

Recommandé pour vous

2 commentaires

  1. Emma K 2 années ago

    En France, on y a pensé aussi, la société AKSEA, a mis au point un procédé breveté pour transformer la litières des chevaux sur copeaux de bois en bûches densifiées destinées aux poêles, inserts, cheminées, très performantes, inodores. Les EQUIBUCHES ont été récompensées par plusieurs prix de l’innovations : Prix de l’innovation au salon du cheval 2013, Audace Award en 2103, Flamme d’argent de l’innovation au salon du cheval en mars 2015. AKSEA est une microentreprise familiale mais le potentiel de développement est phénoménal comme le montre votre article. la France est en retard dans le domaine de la transition énergétique et de la valorisation des déchets. EQUIBUCHES offre en outre une alternative à la gestion des déchets pour les écuries. Pour soutenir cette innovation française merci de le faire savoir. Afin de soutenir notre développement nous sommes à la recherche d’investisseurs.

    Répondre Like Dislike
  2. Fabien 2 années ago

    bonne idée !

    Répondre Like Dislike

Connexion

S'inscrire

Réinitialiser mot de passe

Testez 8e étage gratuitement pendant 1 mois !

Des grands reportages exclusifs en toute indépendance 🌍
ESSAI GRATUIT