[T’as pas 2 balles ?] Des mosquées-caravanes pour les musulmans de Moscou ?

 La chronique « T’as pas 2 balles ? » explore les sites de financement participatif et leurs projets les plus fous pour tenter de comprendre à quoi ressemblera le monde de demain.

 Un projet de crowdfunding souhaite mettre en places des « mosquées caravanes » dans la capitale russe pour répondre à la pénurie de lieux de culte.

(photo Boomstarter)
 Le logo de “Mosquées mobiles”. (photo Boomstarter)

Avec seulement six mosquées à leur disposition, les 2 millions de musulmans de Moscou se retrouvent souvent à court de lieux de culte quand vient l’heure de la prière. Cette situation amène de nombreux pratiquants à se recueillir dans la rue, dans des hangars ou sur leur lieu de travail, créant des tensions entre les différentes communautés. Les autorités russes craindraient même une récupération du problème par des fondamentalistes, qui prendraient sous leur coupe des fidèles dans des lieux de culte non officiels.

Pour répondre à ce problème, une initiative proposée sur le site de financement participatif russe Boomstarter souhaite mettre en place plusieurs « mosquées mobiles ». Elles prendraient la forme de caravanes rénovées pouvant accommoder les musulmans qui souhaitent exercer leur culte dans un cadre adapté : un espace pour l’ablution ainsi qu’une mini-salle de prière.

Des chauffeurs remorqueraient ensuite les mosquées mobiles à travers la ville pour servir gratuitement les musulmans qui les « commandent » via un site spécialisé. Six caravanes seraient stationnées à proximité des grands centres d’affaires moscovites tandis que deux autres se déplaceraient selon les demandes.

(photo Boomstarter)
(photo Boomstarter)

« Vous êtes un musulman à Moscou ? Vous vous apercevez qu’à l’heure de la prière, il n’y a pas un seul minaret en vue ? Vous vous rappelez de la fois où vous avez dû prier dans cette sortie de secours sale d’un quartier d’affaires ? Est-ce que ce ne serait pas mieux de pouvoir faire venir une mosquée à vous ? » Alsou Khafis, l’auteur du projet, se questionne sur Boomstarter. « Le rythme de la ville moderne et la capacité limitée des mosquées ne permettent pas toujours aux musulmans pratiquants de prier régulièrement », ajoute-t-il.

En plus de fournir un lieu de prière, le projet envisage aussi de vendre des repas à bord des caravanes pour couvrir les frais. Des frais qui s’élèveraient dans un premier temps à 11 500 euros (850 000 roubles), la somme visée sur le site de crowdfunding, et qui permettraient l’achat de huit remorques, leur rénovation — avec l’extérieur repeint en blanc et estampé de motifs floraux verts — ainsi que le recrutement de chauffeurs.

(photo Boomstarter)
(photo Boomstarter)

Le projet n’a amassé jusqu’ici qu’un peu plus de 300 euros (23 000 roubles), mais il lui reste 52 jours pour atteindre son but. D’autant que le manque de lieux de culte pour les musulmans moscovites fait débat depuis plusieurs années déjà. En 2011, les autorités russes ont décidé de détruire la mosquée centrale de Moscou, vieille de presque un siècle, expliquant que l’infrastructure ne répondait plus aux normes de sécurité. Une nouvelle mosquée est censée voire le jour prochainement, mais les critiques ont longtemps fusé quant à la lenteur de sa construction, démarrée en 2005.

Parallèlement, alors que de plus en plus d’églises sont bâties dans la capitale russe, la mairie semble ignorer les demandes de construction de nouvelles mosquées. En juillet dernier, le Conseil des Muftis, un groupe représentant les musulmans de Russie, a vivement incité les autorités à construire de nouveaux lieux de culte pour les musulmans. Il explique qu’ils empêcheraient l’engorgement des rues de la ville lors des grandes célébrations religieuses telles que l’Aïd al-Fitr : « les croyants ont besoin de plus de mosquées. Nous suggérons dix mosquées pour tout Moscou, un par arrondissement. Ce serait plus facile, et personne n’aurait à rester coincé dans les embouteillages si les mosquées étaient équitablement réparties à travers la ville ».

La mosquée de Moscou en chantier. (photo Nikolai Vassiliev/flickr)
La mosquée de Moscou en chantier. (photo Nikolai Vassiliev/flickr)

La mairie de Moscou justifie ses refus par le fait que beaucoup de musulmans de la ville seraient des travailleurs illégaux et ne rentreraient ainsi pas dans les statistiques officielles. L’islam est pourtant la deuxième religion de la Russie, derrière l’orthodoxie. En 2050, des prédictions estiment que les musulmans pourraient constituer la moitié de la population russe et ainsi former la principale religion du pays.

D’ici là et d’éventuels nouveaux lieux de culte adaptés, les « mosquées-caravanes » pourraient bien constituer une solution provisoire de fortune pour les musulmans de Moscou.

Recommandé pour vous

1 commentaires

  1. Don 2 années ago

    Des mosquées à Moscou, quand on aura reconstruit toutes les églises d’orient (Syrie, Turquie, Irak, Arabie, etc)
    détruites par nos amis musulmans.

    Répondre Like Dislike

Connexion

S'inscrire

Réinitialiser mot de passe

Recevez 8e étage dans votre boîte mail !

L'information que vous n'avez pas lue dans les autres médias ! 📬
S'INSCRIRE