Dubaï : Des voitures de police autonomes d’ici la fin de l’année

Des véhicules de police autonomes électriques O-R3 devraient sillonner les rues de la première ville des Émirats arabes unis d’ici fin 2017. Accompagnées de drones, elles devraient également utiliser une technologie de reconnaissance faciale.

(Capture d'écran YouTube/ Otsaw Digital)
(Capture d’écran YouTube/ Otsaw Digital)

Des véhicules de police autonomes électriques, les O-R3, devraient patrouiller dans certaines des destinations touristiques de la ville de Dubaï d’ici la fin de l’année, nous apprend un récent article de The Independent. Les autorités de la ville ont annoncé la nouvelle en fin de semaine dernière. Elle s’inscrit dans le cadre d’un vaste plan visant à remodeler le futur des forces de l’ordre de l’émirat.

Comme le précise le Washington Post, ces véhicules de petite taille (NDLR, similaire à celle d’une voiture électrique pour enfant) à quatre roues ne devraient pas se retrouver impliqués dans de quelconques courses-poursuites. En effet, lors des démonstrations les robots se sont jusque-là toujours montrés capables de se déplacer qu’à vitesse réduite. Les véhicules devraient en revanche utiliser une technologie de reconnaissance faciale leur permettant d’identifier et de traquer de potentiels suspects. Ils seront également accompagnés de drones intégrés qui pourront survoler des zones et suivre des personnes qui leurs sont inaccessibles.

Conçus par la start-up OTSAW Digital, basée à Singapour, les O-R3 n’auront pas besoin de pilote. Elles seront dirigées par leur propre algorithme de “Machine Learning”. Cependant, les autorités précisent qu’elles pourront, si besoin, en prendre le contrôle à distance. Les véhicules devraient aussi être équipés d’une caméra à 360 degrés, d’un système d’imagerie thermique, ainsi que de lecteurs de plaques d’immatriculation.

À noter que la police de Dubaï insiste sur le fait que les robots n’ont pas vocation à remplacer les fonctionnaires de police, mais bien à améliorer la gestion des ressources et du personnel. De son côté, OTSAW avance que les véhicules pourront se recharger tout seuls et fonctionner 24 heures sur 24. « Notre objectif principal est de rendre les rues plus sûres et paisibles sans [avoir besoin] de lourdes patrouilles de police », a déclaré Abdullah Khalifa Al Marri, le chef de la police de l’émirat, dans un communiqué.

 

Le mois dernier, la ville avait déjà fait la Une des médias en mettant en service le premier policier-robot humanoïde au monde. La mission de ce “robocop” bilingue — il parle l’anglais et l’arabe — équipé d’un détecteur d’émotions : aider touristes et locaux à s’orienter dans les centres commerciaux et lieux touristiques.

D’ici 2030, Dubaï, qui s’est autoproclamée “ville du futur”, ambitionne que les robots représentent 25% des effectifs de ses forces de police.

Recommandé pour vous

0 commentaires

Connexion

S'inscrire

Réinitialiser mot de passe

Testez 8e étage gratuitement pendant 1 mois !

Des grands reportages exclusifs en toute indépendance 🌍
ESSAI GRATUIT